fbpx

Menu

Menu

Éthique médicale dans la communication en santé : un enjeu majeur pour les médecins et les laboratoires pharmaceutiques

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !

Table des matières

L’éthique médicale joue un rôle essentiel dans la communication en santé, tant pour les médecins que pour les laboratoires pharmaceutiques. Dans un communiqué de presse récent intitulé “Des pistes d’évolution pour diminuer l’influence de la promotion par démarchage des produits de santé“, la Haute Autorité de Santé (HAS) met en évidence l’importance de prendre en compte les questions éthiques dans cette communication. Nous explorerons dans cet article les principaux éléments abordés dans ce communiqué et leur impact sur la pratique médicale.

L'influence de la promotion par démarchage

Le communiqué souligne que les rencontres promotionnelles entre les professionnels de santé et les représentants de l’industrie pharmaceutique ont un impact mesurable sur les prescriptions médicales. Les études citées dans le communiqué mettent en évidence une augmentation des prescriptions de produits de santé les plus récents ainsi qu’une orientation vers les produits les plus coûteux. Cependant, il est important de noter que ces rencontres promotionnelles fournissent souvent une information partielle, mettant principalement en avant l’efficacité des médicaments promus et négligeant les données de sécurité, notamment les effets indésirables graves.

Astuces :

  • En tant que médecin, assurez-vous de demander des informations complètes sur les produits de santé, en mettant l’accent sur les données de sécurité et les effets indésirables potentiels. Il est également essentiel de rester à jour sur les dernières études scientifiques et de consulter des sources indépendantes pour une prise de décision éclairée.
  • En tant que laboratoire, passez d’un marketing et d’une communication centrés sur le médicament à une approche centrée sur le patient.

La régulation de la communication en santé

En France, les visites médicales et autres méthodes de démarchage sont réglementées à plusieurs niveaux, notamment en ce qui concerne la publicité, les échantillons offerts et les cadeaux. La HAS contribue à cette régulation en élaborant des référentiels pour certifier la conformité des entreprises aux chartes régissant leurs activités de démarchage. Cependant, le communiqué souligne qu’il est essentiel de mettre l’accent sur les professionnels de santé eux-mêmes pour limiter l’influence du démarchage sur leurs pratiques.

Astuces :

  • En tant que médecin, soyez conscient des réglementations en vigueur et assurez-vous de respecter les principes éthiques dans votre pratique quotidienne. Veillez à ce que vos décisions de prescription soient basées sur des critères médicaux objectifs plutôt que sur des influences externes.
  • En tant que laboratoire, veillez à fournir des informations complètes et transparentes sur vos produits. Mettez l’accent sur l’efficacité et la sécurité, en fournissant des données claires et objectives.

Les pistes d'évolution pour une communication plus éthique

La HAS propose plusieurs pistes d’optimisation de la régulation en France. Elle recommande l’adoption de règles uniformes de gestion des contacts avec les représentants de l’industrie pharmaceutique, applicables tant aux entreprises qu’aux établissements de santé et médico-sociaux. Ces règles visent à prévenir les pratiques non éthiques tout en évitant d’alourdir excessivement la charge organisationnelle pour les professionnels de santé et les établissements. De plus, la formation des futurs professionnels de santé à l’analyse de l’information promotionnelle et aux techniques marketing est jugée indispensable pour développer leur esprit critique et leur sensibilisation à l’influence de ces techniques.

Astuces :

  • En tant que médecin, familiarisez-vous avec les règles et les bonnes pratiques en matière de gestion des contacts avec les représentants de l’industrie pharmaceutique. Établissez des critères pour évaluer les informations promotionnelles et assurez-vous que vos décisions de prescription sont basées sur des preuves scientifiques solides et l’intérêt du patient.
  • En tant que laboratoire, investissez dans la formation de vos représentants sur l’éthique de la communication et les bonnes pratiques. Encouragez une communication éthique et transparente avec les professionnels de santé. Fournissez des informations basées sur des preuves scientifiques solides et veillez à ce que vos représentants soient bien informés sur les produits qu’ils promeuvent.

Sources :

Des pistes d’évolution pour diminuer l’influence de la promotion par démarchage des produits de santé |has-sante.fr| consulté le 27 juin 2023

 

Et vous, comment la science comportementale peut-elle vous aider à améliorer la prise en charge des maladies rares et la communication avec vos patients ?

  • Comment intégrez-vous des techniques de communication claire et accessible dans votre pratique pour mieux expliquer les diagnostics, les pronostics et les options de traitement aux patients atteints de maladies rares ?  
  • Quelles sont les méthodes que vous utilisez pour aider vos patients à gérer le stress et les émotions liés à leur maladie rare et à prendre des décisions plus éclairées ?
  • Quels sont les outils et les ressources que vous mettez à disposition de vos patients pour les aider à naviguer dans le système de santé ?

Vous souhaitez améliorer la communication avec vos patients atteints de maladies rares et optimiser la gestion de leur prise en charge ?

Bénéficiez de nos services d’accompagnement et de notre expertise

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Un projet ?

Le café est pour nous !

Connexion

Accédez à la plateforme Kera