fbpx

Menu

Menu

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager !

Table des matières

Découvrez des méthodes efficaces pour les professionnels de santé et les laboratoires pharmaceutiques afin de lutter contre la désinformation en santé et de renforcer la confiance dans la science médicale. Cet article fournit des stratégies clés et des insights pour combattre les fake news dans le domaine de la santé.

I. Comprendre et gérer la désinformation en santé : causes et solutions​

La désinformation en santé, souvent issue d’interprétations erronées ou de manipulations de données scientifiques, se propage rapidement via les réseaux sociaux et certains médias. Cette propagation erronée d’informations peut nuire à la confiance envers les traitements validés et favoriser l’adoption de remèdes non approuvés, présentant des risques pour la santé publique. Face à ces enjeux, il est crucial pour les professionnels de santé et les laboratoires pharmaceutiques d’adopter des stratégies de communication claires et basées sur des preuves, en exploitant divers canaux, notamment les médias sociaux, pour une diffusion d’informations médicales vérifiées et fiables

II. Renforcer la confiance en la science médicale grâce à la collaboration

Il est essentiel de renforcer la confiance dans la science médicale pour combattre efficacement la désinformation. Cela passe par l’établissement de partenariats stratégiques entre les professionnels de santé, les institutions académiques et les laboratoires pharmaceutiques. Ces collaborations sont cruciales pour promouvoir une compréhension approfondie des sujets médicaux complexes et pour assurer que l’information médicale relayée au public est non seulement accessible, mais aussi précise et fondée sur la recherche scientifique.

III. Étude de cas : réussites dans la lutte contre les fake news en santé

Campagne de l’Inserm contre la Désinformation

Une initiative exemplaire dans ce domaine est la campagne de l’Inserm, « On gagne tous les jours à s’intéresser à la santé ». Cette campagne vise à sensibiliser le public aux dangers des solutions miracles promues sur internet. À travers la création de « faux produits », l’Inserm a mis en lumière les risques associés aux fausses informations en santé. Le spot publicitaire, diffusé sur diverses plateformes, utilise une approche innovante pour attirer l’attention sur l’importance de s’informer auprès de sources scientifiques fiables.

Initiative de l’OMS contre la Désinformation sur les MNT

Une autre initiative remarquable dans la lutte contre la désinformation en santé est la trousse à outils développée par l’OMS/Europe, axée sur les maladies non transmissibles (MNT). Ce guide examine pourquoi les stratégies actuelles ne parviennent pas toujours à contrer efficacement la désinformation et propose un cadre de collaboration entre les États membres, les médias et la société civile.

La trousse à outils révèle que des sujets tels que le tabagisme, l’alimentation, l’alcool, et les drogues sont souvent au cœur de la désinformation en matière de santé. Elle met en lumière le rôle des émotions dans la viralité des contenus en ligne et comment la mésinformation peut être involontairement renforcée par les algorithmes des plateformes.

L’OMS suggère une approche impliquant 3 parties pour une lutte plus efficace contre la désinformation :

  • Les Autorités des États Membres : Définir les conditions de collaboration et rassembler les divers acteurs.
  • Médias et Propriétaires de Plateformes : Adopter des normes transparentes pour marquer et filtrer les contenus erronés.
  • Société Civile : Observer et analyser les activités en ligne, en demandant des comptes aux différents acteurs.

Cette initiative souligne l’importance d’une action concertée et d’une coopération étroite entre les différents secteurs pour lutter contre les fake news en santé.

L’Action de YouTube contre la Désinformation Médicale

En plus des initiatives d’organismes comme l’Inserm et l’OMS, les plateformes de médias sociaux jouent un rôle crucial dans la lutte contre la désinformation en santé. Un exemple récent est la décision de YouTube de supprimer de son site les contenus propageant de fausses informations sur les problèmes de santé et les traitements.

À partir d’août 2023, YouTube a commencé à retirer activement les vidéos contenant de la désinformation médicale, en se focalisant particulièrement sur les traitements du cancer non reconnus par les autorités sanitaires. Cette mise à jour de sa politique est un pas important pour protéger les utilisateurs contre les informations potentiellement dangereuses.

YouTube évalue les contenus en fonction de leur adéquation avec les directives des autorités sanitaires de confiance, comme l’OMS. Cette approche montre l’importance de s’aligner sur des sources scientifiques rigoureuses et reconnues pour combattre la désinformation en santé.

Sources :

Inserm : |campagne contre les fake news en santé| consulté le 20 décembre 2023

OMS : |lutte contre la mésinformation sur les MNT| consulté le 20 décembre 2023

Youtube : |suppression de contenus liés à la désinformation médicale| consulté le 20 décembre 2023

 

Avez-vous déjà rencontré des défis liés à la désinformation en santé dans votre domaine professionnel ou lors de vos campagnes d'information ?

Quelles en étaient les conséquences ?

Comment envisagez-vous de renforcer la confiance dans la science médicale face à la montée de la désinformation, et quelles stratégies spécifiques prévoyez-vous d'adopter pour contrer les fake news dans vos communications futures ?

Vous souhaitez bénéficier de l'aide d'experts dans la mise en place de stratégie de marketing digital ?

Bénéficiez de nos services d’accompagnement et de notre expertise

D'autres articles qui pourraient vous intéresser

Un projet ?

Le café est pour nous !

Connexion

Accédez à la plateforme Kera